Hubic vaut-il maintenant la peine d’un essai ?

En 2012 je vous parlais d’un nouveau venu sur le marché du stockage dans le cloud. OVH venait juste de créer Hubic qui reprenait les mêmes fonctionnalités que Dropbox à l’époque. Le service était encore jeune mais connaissant l’hébergeur pour avoir utilisé ses services, je pensais alors qu’il méritait d’être utilisé par tout un chacun.

Mal m’en a pris car si le début était prometteur l’offre a connu plusieurs vies et survécu a un coup de gueule du grand patron suivit d’un grand coup de balais.

Hubic a par exemple commencé avec un outil de synchronisation à la mode de Dropbox ou Google Drive. C’était simple et tout le monde comprenait le fonctionnement car c’est un peu la norme dans l’industrie du stockage dans le cloud.

Ensuite, virage a 180° avec l’apparition de Hubic Browser. On oublie tout ce qui se trouve sur votre PC et vous avez accès aux données stockées via une application dédiée. Cerise sur le gâteau l’application n’est pas parmi les plus fiables.

Enfin, grand coup de gueule du patron, destruction du blog de Hubic (le seul d’OVH en même temps) et redémarrage d’une page blanche. La seule chose qui n’a pas bougé est les données des clients.

Même les tarifs de la phase Bêta ont été oubliés et surtout le fameux plan illimité pour pas grand-chose par an. Je compatis avec l’effort de mes confrères comptables qui ont du expliquer aux IT et au marketing que ce genre d’offre apporte plus de problème que de clients.

Après le nettoyage par le vide

C’était un peu Dallas chez les Chti et ça ne m’a pas convaincu de parler de services encore jeunes sur ce blog. Qu’allait-il rester de Hubic après ce nettoyage au Karcher ? Je l’ai mis de côté pendant quelques mois le temps que la guerre s’éteigne sur les forums de support et surtout que l’équipe de développement produise des applications potables.

Fin 2013, j’ai commencé à repeupler mon compte Hubic pour voir l’évolution de l’application. Surprise : tout va bien. Même sur un compte gratuit il était possible de télécharger rapidement des photos sur mon compte. C’est quand même la base de ce que l’on demande à un système de stockage dans le cloud.

Par contre l’outil de synchronisation était encore dans sa phase Bêta et les application mobiles encore jeunes. Ça sentait encore les travaux en cours. Pour résumer: bien mais peut encore faire mieux. Ainsi, je n’ai pas jugé utile de publier un nouvel article sur Hubic en 2013.

Hubic a 2 ans et toutes ses dents

Janvier 2014 arrive et dans mes bonnes résolutions : tester Hubic à nouveau. J’aime bien Dropbox et toute la famille s’y est mise mais pourquoi mettre tous ses œufs dans le même panier ?

Les bonnes impressions de l’an passé se confirme et l’offre est plus affinée. On prend l’utilisateur par la main pour l’aider à utiliser le service de synchronisation par exemple. Cela était peut-être déjà le cas en 2013 mais en gris sur blanc j’aurais eu du mal à le lire.

Ce n’est peut-être qu’une impression mais la vitesse semble être plus importante ou plus constante ce qui fait que les téléchargements ne s’éternisent plus en longueur. Un des centres de données ou sont hébergés les données de Hubic se trouver a Gravelines dans le nord de la Françe. L’air marin a-t-il un effet bénéfique ?

Je partage, tu partages, nous partageons

Après deux ans, Hubic a ainsi trouvé sa vitesse de croisière. L’application Web est à la hauteur et des applications mobiles sont disponibles pour la plupart des OS (iOS, Android, Windows 8 et Backberry). Tout comme Dropbox il est possible de télécharger automatiquement les photos de votre smartphone sur Hubic. Voila pour la partie infrastructure et applications.

C’est beau et c’est bien. Mais peut-être est-ce trop tard car tout le monde connaît maintenant Dropbox ou à la rigueur accepte d’utiliser Google Drive. Ma famille est déjà habituée à Dropbox et y partage des photos et documents. S’ils ne craignent pas la NSA, pourquoi iraient-ils tout changer pour utiliser Hubic ?

Si par contre vous souhaitez convertir des aficionados de la Clef USB pourquoi pas. Le fait que ce soit une entreprise Française (et donc Européenne) aidera peut-être a leur forcer la main.

Enfin, si vous manquez d’espace sur votre compte Dropbox gratuit ne pensez pas tout de suite à Hubic (tout comme Wuala, Google drive, etc,…). Avoir plusieurs logiciels de synchronisation sur votre ordinateur ne va pas le rendre plus rapide, bien du contraire. Un petit nettoyage de votre compte après une réflexion sur son utilisation vaut peut-être la peine.

7 réflexions au sujet de “Hubic vaut-il maintenant la peine d’un essai ?”

  1. J’ai peu utiliser Hubic (qu’en version béta) , maintenant je suis de ton conseils , ne pas tout mettre dans le même panier , sinon il y a owncloud qui est très bien.
    Après pour l’avoir vécu , avoir x hébergeurs et surtout x logiciel de synchronisation, ralentis gravement le pc.

    Répondre
  2. Je suis chez hubic après avoir lu les conditions générales des concurrents… Seules OVH à des conditions générales clair net et précises sans blabla qui font plusieurs pages, et en Français… Pour les autres, c’est tellement compliqué à lire qu’on accepte des conditions sans vraiment comprendre ce qui se passe derrière.

    Répondre
    • Je suis d’accord avec ce point de vue. Le seul truc qui manque c’est une application à fenètre sous Linux. Le mieux adapté tout SE c’est Dropbox.
      Je vais sans doute acheter du cloud professionnellement, plutot micro entreprise, mon portable est linux ; la gestion « beta » de l’interface va m’amener à le faire sur un dropbox.

      Je trouve ça curieux d’ailleurs de ne pas finaliser une appli pour linux de la part d’OVH.

      Répondre
  3. Hubic de OVH écrase déjà la concurrence au niveau du prix : 25 Go gratuit. 100 Go pour 1 Euro par Moi, et 10 To pour 10 euro par Mois… Imbattable, faites le tour des offres Google drive, dropbox, skydrive, Sugarsync… Il est vrai qu’à l’époque l’interface web c’était pas le pied, et l’application était trop basique, mais ça a changé,…. Après le transfert est sécurisé en SSL, MAIS il semble que les données stockées sur les serveurs OVH, soient en clair, donc non cryptées (dommage). Fort heureusement, Hubic n’est pas concerné par le Patriot Act qui permet au Gouvernement US de fouiller dans vos documents SANS même l’accord préalable d’un juge fédéral (oui ça s’appelle du totalitarisme, mais c’est sous Obama, donc c’est « cool mannnnnnn » paraît il)…. Hors de question de placer les données, même si sans aucun intérêt pour la sécurité du Monde, sur des serveurs dont les sociétés collaborent avec le Patriot Act (Google drive, Skydrive, et tant d’autres….)

    Répondre
  4. J’utilise depuis les débuts Hubic. J’avais le compte free de 25go et, oui, les débuts ont été très difficile pour OVH. Des débits décevant, des récupération de fichiers qui étaient corrompus, des panne de synchro récurrentes. Mais celà est maintenant tout autre. j’ai la version 10TO depuis plus d’un an, cela ne me coute que 5€ par mois.
    Les débits sont très corrects, avec la fibre 1Gb, Sync down à 50-60mo/s, sync up à 20-22mo/s. Ce n’est certes pas les 140mo/s d’un google drive, mais cela est pour moi largement suffisant. Le client est désormais très stable, la fonction sauvegarde et historique de fichiers est super ( meme s’il manque selon moi une option de chiffrement )
    J’ai des backups des photos téléphone, dossier photos et vidéos PC, et les images systèmes de mes PC sont également stockés dessus. Pour le prix mensuel, c’est du pur bonheur

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.