Vous venez de trouver un article intéressant. Il ne va pas changer votre vie. Par contre, il peut vous être utile plus tard mais vous n’avez pas le temps de lire maintenant.

Cette situation, nous la rencontrons régulièrement. Cela peut être au travail, dans le bus, dans le train… Peu importe où. Cette désagréable impression de rater une occasion d’être un peu moins con (ou conne) n’est inconnue à personne.

Du temps à revendre ?

Cela vient de notre éducation : il y a un temps pour tout. Il y a un temps pour travailler, pour manger, pour se reposer,… Perdre son temps c’est le mal absolu. On vous catégorise au travail comme le fonctionnaire peut zélé ou encore comme le Gaston Lagaffe de la boîte cherchant à tout faire sauf son travail.

Pocket - liste

S’il y a un temps pour tout, il y a un pour découvrir les articles à lire et un autre pour les lire. Il nous suffit d’avoir une application pour faire le lien entre les deux périodes de temps. La Delorean de retour le futur étant pas disponible à tout monde nous avons Pocket.

Pocket n’est pas tout à fait nouveau. Créé en 2007 sous le nom Read It Later, il a fait la joie les internautes avertis (ne dites pas dites pas geek) d’outre Atlantique.  Il y a deux ans, l’application change de cap et de nom. Plus question de se limiter aux geeks, Pocket sera ouvert à tous. Enfin, ouvert à tous les anglophones connecté. L’application n’était pas disponible dans d’autres langues que celle de Shakespeare.

Pour le français, l’erreur est réparée depuis la semaine dernière. L’application et le site Web ont été totalement traduits.

Collectionnez dans votre Pocket

Que faites-vous quand vous rencontrez à un article intéressant ?

  • vous prenez ou perdez le temps de le lire
  • vous copiez son contenu dans un presse-papiers ou un document Word ou que sais-je
  • vous enregistrez le lien en favoris
  • vous vous envoyez le lien par e-mail à vous-même

Il n’est pas impossible que vous vous soyez reconnus parmi ces propositions. Beaucoup de mes collègues ou amis les ont utilisés. J’ai moi-même souvent utilisé la dernière. Heureusement que Gmail est généreux et bénéficie d’un moteur de recherche efficace.

Chacune de ces solutions a des pour et contres. Si vous ne pouvez vous permet de prendre le temps de lire l’article le mieux de pouvoir le remettre à plus tard.

Si vous vous allouez du temps pour lire un article autant que cela soit dans de bonnes conditions. Lire un document Word n’est pas toujours la meilleure solution.

Enfin, si vous voulez maintenir une liste d’articles à lire autant qu’elle ne serve qu’à sa. Accumuler les favoris où les e-mails à vous-même n’est peut-être pas la meilleure manière finalement.

Pocket, vous permet en un clic de sauver une adresse dans une liste d’articles à lire ou de vidéo à regarder. Elles sont agréablement reprises tant sur l’application iPhone ou Android que ce site Web de Pocket

Plusieurs applications ou outils permettent de remplir cette liste.

  • des extensions dans les navigateurs Google Chrome ou Firefox.
  • des boutons dans divers application comme Flipboard
  • l’application Pocket (iPhone et Android)
  • des lecteurs de flux RSS (comme Feedly)

En un clic, votre article, votre photo, votre vidéo se retrouvera dans la liste de Pocket.

Et après que faire ?

Une fois ces articles piégés dans votre Pocket vous pouvez les lires (et les marquer comme lu). Le texte et présenté dans un environnement propice à la lecture à la manière d’Evernote Clearly. Cela ne signifie pas que je n’aime pas le design du blog à Korben hein ! Un petit lien en haut à droite de l’article vous permet de le voir dans son environnement naturel.

Si l’affichage ne vous convient toujours pas il est aussi possible de modifier la police, sa taille et la couleur de fond.

L’application vous permet aussi de les partager sur les réseaux sociaux. Personnellement il me manque toujours l’option de partager via Buffer.

Pour tout ceux qui auraient été perturbé par l’anglais, vous n’avez plus aucune excuse. Pocket est un service simple, pratique qui se contente de faire ce qu’on lui demande et il le fait bien.