Si tout peut être gratuit sur internet, pourquoi pas un nom de domaine ? Je ne parle pas des noms de domaine « gratuit » compris dans votre forfait d’hébergement mais de vrais domaines gratuits. Cela fait plus de 10 ans que le .tk offre ses Freedomains à toute personne intéressée.

L’ayant utilisé il y a une dizaine d’années pour un site Web étudiant je n’ai pas rencontré de problème à l’époque. Mais si vous recherchez dot.tk sur le net vous allez rencontrer bien d’autres discussions. Alors, à quoi peut bien servir un nom de domaine gratuit ? Cela vaut-il la peine d’économiser 15 à 20 euros par ans ?

.tk, l’extension du Tokelau

Avant 2003, je ne connaissais pas le Tokaleo. Je n’étais pas (et ne suis toujours pas) nul en géographie mais je n’avais alors pas encore entendu parler de ce petit état perdu dans le pacifique.

À ma décharge, ce petit état ne se compose que de trois petits cailloux de 2 à 3 km² perdus en Polynésie à mi-chemin entre Hawaï et la Nouvelle Zélande. La seule fois qu’il a fait parler de lui dans nos médias fut en 2011. En effet, le 31 décembre 2011 le Tokelau à changé de fuseau horaire (de UTC-10 a + 10) et est passé de l’autre cote de la ligne de changement de date.

Quelques années avant cela, le Tokelau s’est ouvert au web en offrant des noms de domaine en .tk. Le but de la manœuvre était double. Faire connaître le Tokelau (on ne peut pas changer de fuseau horaire tous les ans) mais aussi de générer une activité économique sur les îles.

Dot.tk ne fournis pas que des noms de domaine gratuits. Il est possible de payer pour ces domaines (+-/ 17 EUR par an) et être le « propriétaire » officiel. D’autre part certains noms communs ou génériques sont considérés comme « premium » et bien plus cher.

Le Tokelau c’est ainsi créé une petite économie sur base de ces noms de domaine.

Gratuit mais lire les termes et conditions n’a pas de prix !

Le registre .tk est géré par une entreprise domiciliée au Pays-Bas. C’est déjà nettement moins exotique. Si une entreprise commerciale se trouve dernière un projet elle doit bien faire son beurre quelque part.

Dans le même genre WordPress.com vous permet de créer une site rapidement et gratuitement. Mais si vous souhaitez pointer un nom de domaine sur votre site ou customiser l’apparence de votre site web aux petits oignions il faudra passer à la caisse. C’est ainsi qu’il génèrent du chiffre d’affaire.

Chez dot.tk, ils monnaient aux plus offrants les noms de domaine ayant le plus de valeur. Jusque la rien tout va bien. Mais un nom de domaine peut prendre de la valeur avec le temps ou l’évolution de la société.

Prenons le nom de domaine ducoin.tk par exemple. Il n’a pas beaucoup de valeur à l’heure actuelle. Peut être pourriez l’utiliser pour le Café du coin. Dot.tk ne risque pas d’avoir beaucoup d’argument pour vous faire payer un prix « premium ».

Par contre si un jour un chanteur « Du coin » devient la « nouvelle star »  qui monte ou qu’une marque Ducoin devient connue, dot.tk aura plus d’intérêt à louer ce nom de domaine à la marque Ducoin (ou Du coin) qu’a le mettre gratuitement à votre disposition.

Si vous avez enregistré de nom de domaine vous pensez peut-être qu’ils ne peuvent pas vous le reprendre ? Et bien si.

Une des choses apprise dans mon métier de comptable et qui m’a le plus servit dans la vie de tous les jours est de lire les contrats que j’ai signé. Même s’ils nous sont imposés il y a toujours du bon à apprendre à quelle sauce nous allons être mangés.

La sauce dot.tk n’est pas des plus sures. Je ne parle pas de goût mais des garanties de continuité de service. Le contrat indique clairement (clause 11.1) que tant vous que dot.tk pouvez y mettre fin sans aucun préavis. D’un côté vous pouvez vous défaire d’un nom de domaine et de tout liens avec eux. D’un autre coté, et c’est moche, ils peuvent couper l’accès à votre site et revendre le nom de domaine au plus offrant.

 A quoi cela peut-il servir ?

Si vous souhaitez avoir une extension polynésienne, vous pouvez toujours payer les 17 euros demandés pour le service. Dans ce cas les conditions d’utilisations ne sont pas les mêmes et la durée de contrat est garantie durant toute la durée pour laquelle vous avez payé.

Par contre, si vous payez, ce n’est plus gratuit et n’a donc plus aucun intérêt (à part les cocotiers et encore…).

Si vous montez un site pour un projet d’une durée limitée dans le temps cela peut encore avoir un intérêt (même limité). Mon site web étudiant avait une durée limitée à une année scolaire. Il avait le nom de la classe et est tombé dans l’oubli après les secondes sessions.

Même si c’est gratuit, cela ne vaut pas la peine de construire quelque chose de pérenne sur un dot.tk.