Est-ce difficile de publier sur Facebook ? Non, mais attirer l’œil de vos amis est une autre chose. Comment rendre votre publication plus visible ? Comment passer pour un pro de Facebook ? Voici plusieurs astuces/idées auxquelles vous pouvez avoir recours pour embellir vos publications.

Ecrivez une approche

Comment faites-vous pour publier un article jusqu’à présent ? Vous tapez un lien et ajouter peut-être le nom de l’article en sus et puis vous appuyez sur « publier ».

Tout le monde ne fait pas comme cela et il y a une bonne raison. Cela fait un peu : « Et vlan, un lien dans ta gueule ». C’est agréable vu de cet angle. N’est-il pas ?

Je ne dis pas que je ne le fais jamais. Les publications automatisées lors d’un nouvel article sont formatées de cette manière. Par contre, quand je partage à la main un article sur Facebook je ne publie pas ainsi.

Pour éviter ce désagréable effet, pourquoi ne pas utiliser le champ de publication pour accrocher le lecteur. Vous allez voir dans cet article que l’on peut customiser une publication à plusieurs endroits. Dans le champ de publication (là ou vous collez le lien) vous pouvez écrire un petit texte expliquant pourquoi vous trouver intéressant de partager ce lien.

Personnalisez votre publication sur Facebook

Est-ce une blague, une référence à un souvenir de vos (plus) jeunes années, une chose que vous avez apprise aujourd’hui ? N’hésitez pas à personaliser vos partages de liens sur Facebook.

Choisissez la bonne image

Quelques instants après avoir collé votre lien, Facebook affiche une vignette en dessous du champ de publication. Nous allons travailler chaque élément de cette vignette un par un. Le premier, et le plus visible, est l’image d’illustration.

Facebook choisit-il d’office la meilleure ? Rien n’est moins sur. Le rédacteur web inclut souvent une image grand format ou de taille plus grande que les autres. Elle est souvent mise en haut de l’article et c’est plus que certainement la raison pourquoi Facebook la propose d’office. Mais cela n’est pas toujours le cas.

Parfois l’article est une collection de belles images (particulièrement des blogs voyages) et vous avez le choix entre plusieurs photos. Choisissez celle qui vous parle le plus ou qui va parler le plus à vos « lecteurs ».

Pour d’autres articles, c’est plus compliqué et particulièrement pour des tutoriels ou des textes techniques et mal illustrés. La première image n’est pas forcément la plus parlante. Elle correspond à l’interrogation ou la situation de départ. L’image intéressante est souvent la conclusion du tutoriel. Si elle existe, choisissez-la. Vous envoyez ainsi un message subliminal à votre auditoire.

Vous voulez arriver à ce résultat ? Cliquez-moi !

Choisissez le bon titre

Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas. Vous auriez peut-être préféré que cet article s’appelle différemment ?

  • 5 astuces pour publier sur Facebook
  • Publier sur Facebook pour les nuls
  • Publier sur Facebook: LA check-list
  • Éviter les « Et vlan dans ta gueule » sur Facebook

Vous pouvez changer le titre. Je ne vous en voudrai pas. Cela permettra Vous aussi, osez modifier le titre de votre partage de lien sur Facebookpeut-être d’attirer plus de visiteurs qui, eux aussi, auront envie de partager cet article.

Cliquez simplement sur le titre dans la vignette. Il ne va pas vous conduire sur l’article mais vous permettre de changer le titre de la vignette. Il n’y a aucun risque et l’auteur de l’article n’en saura rien.

Après la modification du titre de votre partage

Donnez un bon résumé

En dessous du titre se trouve le début du texte de l’article. Parfois, le site a prévu cela et propose à Facebook un résumé tout prêt qui va bien dans le petit cadre. Parfois (souvent) ce n’est pas le cas.

Votre résumé se termine par trois petits points. Facebook à été chercher les x premiers caractères de l’article. C’est une technique qui n’est pas uniquement utilisée par Facebook mais que vous pouvez retrouver un peut partout sur des blogs. Personnellement, je Facebook-modification-extraitn’aime pas car ca fait brouillon.

De la même manière qu’il est possible de modifier un titre, il est possible de modifier son chapô.

Cliquez dessus et Facebook vous permettra d’écrire tout ce qui vous passe par la tête. Rappelez-vous que l’accroche a déjà été mise dans les champs de publication. Ici, essayez juste de « nettoyer » le texte pour qu’il ne se termine pas dans une phrase.

Facebook-post-modification-extrait

Retirez le lien

Facebook-suppression-lienMaintenant, votre publication est presque finie. Une accroche va attirer l’œil de vos amis ou relation sur Facebook. La photo et le titre vont achever le travail et le résumé n’est pas brouillon.

Il reste quand même un élément qui fait brouillon et double emploi. Lequel ? Le lien pardi ! Quelques instants après l’avoir collé dans le champ de publication, Facebook vous a créé une vignette qui attire l’œil.

Pourquoi laissez le lien traîner entre votre accroche et la vignette ? Vous pouvez le supprimer, la vignette ne va pas disparaître. Pour faire disparaître la vignette il faut cliquer sur la petite croix en haut a droite du cadre de celle-ci.

 Le meilleur pour la fin

Le lien n’est plus la et le regard est dès lors attiré par l’accroche et l’image. Pour plus si affinité, il y a le lien plus bas. Voici le résultat final de mon exemple de partage. Ce n’est peut-être pas ce que les professionnels du cru peuvent réaliser (quoique…) mais c’est déjà bien plus propre que le partage standard sur Facebook.

Le lien n’est plus la et le regard est dès lors attiré par l’accroche et l’image. Pour plus si affinité, il y a le lien plus bas.

Résultat final de mon partage de lien sur Facebook

Est-ce grave si vous ne partagez pas vos liens de la sorte ? Non, mais le fignoler de la sorte ça ne mange pas de pain. Après tout, si vous partagez quelque chose sur Facebook, c’est bien pour que vos amis le découvrent et cliquent sur le lien. Non ?