Après bien des péripéties, il a nouveau facile de mesurer une distance sur Google Maps. L’outil vient d’être réinstauré après avoir été « oubli » dans la nouvelle version par Google. Fini la règle sur l’écran pour avoir une idée de la distance à vol d’oiseau entre deux lieux.

Google Maps autour dela tour Eiffel

Pourquoi avait-il été oublié ? Google Maps est utile pour situer des résultats de recherche mais peut aussi être utile pour se situer ou situer d’autres. La nouvelle version de Google Maps est magnifique. L’affichage de la carte qui prend maintenant presque toute la place sur l’écran ou la présentation des lieux qui fait la part belle aux photos sont des plus. Mais l’outil de mesure manquait cruellement.

Souvenirs, souvenirs

On avait presque fait le deuil de cet outil si pratique comme beaucoup d’autres applications. Google avait-il donc jeté le bébé avec l’eau du bain ?

L’outil de mesure d’origine était pratique mais toujours dans les Google Labs. Dans cette pouponnière de projet en croissance tous n’ont pas connu de fin heureuse. Certains projets Labs étaient inutiles et ont été oubliés à juste titre. D’autre ont été promus et Google fêtait ces promotions dans des annonces fracassantes. D’autres projets bien utiles restaient indéfiniment dans les Labs sans vraiment évoluer.

C’était le cas de l’outil de mesure de Google Maps. Elle est restée ce gros trait bleu entre deux ou plusieurs points. La longueur du trait était indiquée en dehors de la carte et il ne fallait avoir un point trop proche d’un élément interactif de la carte. Venant du Labs il passait après toutes les autres fioritures de Google Maps. Mon tutoriel vidéo de l’époque le montre bien.

Mesure 2.0

La bonne nouvelle est qu’il est de retour. Mieux, il s’est même amélioré.

Vous pouvez le retrouver dans le menu contextuel qui apparaît lorsque vous cliquez n’importe où sur la carte. La fonction « Mesurer une distance » permet de débuter l’outil.

Aujourd’hui, il revient en force et les ingénieurs de Google se sont vraiment penchés sur son cas.

Fini le gros trait bleu. Google Maps affiche désormais un trait noir, fin et précis. Les mesures s’affichent avec des graduations à côté de chaque trait. C’est déjà plus présentable et pourrait enfin être utilisé dans un travail d’étude ou une présentation professionnelle.

Pour bien comparer j’ai mis côte à côte la mesure prise en exemple pour mon article de 2011 et la mesure réalisée avec la nouvelle version de l’outil de mesure.

Comparaison de l'outil de mesure entre la version 2011 et la version 2014

À l’époque, nos politiciens belges essayaient de former un gouvernement et un informateur faisait régulièrement le trajet entre le parlement et le palais royal. Clin d’œil de l’histoire, c’est encore le cas en ce mois de juillet 2014. Espérons qu’ils ne fassent pas le trajet pendent plus de 500 jours.

L’outil de mesure a aussi gagné en maniabilité. Il est maintenant possible de supprimer un point ou de changer son emplacement sans devoir supprimer tous les points créés à la suite ce celui-ci. C’était une des oublis majeure de l’ancienne version.

L’age de la maturité

En conclusion, l’outil a bien évolué en cette année 2014. En relisant mes articles de 2011, je me suis rendu compte que les deux seul défauts trouvés dans l’outils à l’époque étaient résolus.

Ce n’est plus un projet réalisé en dehors des heures de bureau mais une vraie fonctionnalité a par entière de Google Maps. Gageons que Google à bien comprit le potentiel de ces petits ajouts et n’oublia pas de faire évoluer l’outil de mesure à l’avenir.