Ce que les médias ne vous ont pas expliqué sur Flightradar24

Les quelques crashes d’avion qui viennent de se produire dans une courte période font réfléchir bon nombre de voyageurs voire de leurs proches. Si ceux qui prennent l’avion se sont déjà fait une raison, comment rassurer les proches ?

Une manière est d’utiliser un site qui a beaucoup de succès ces derniers jours : Flightradar24.  L’outil ne m’était pas inconnu et j’aurais dû l’inclure dans ma liste d’applications utiles pour vos vacances. Mais je pensais qu’il intéressait plutôt les passionné d’aviation et pas le grand public.

Comment ça marche ?

Pour bien utiliser une application il faut comprendre ce qu’elle fait et comment elle le fait. Flightradar24 n’est pas un radar au sens commun. Entendez par ici que le site de recherche pas activement les avions.

Il y a deux sortes de radar :

  • Le radar primaire
  • Le radar secondaire

Le radar primaire est celui que la plupart des gens connaissent. Développé dans la seconde guerre mondiale, il envoie un signal qui heurte contre l’avion et qui revient vers le radar. Celui-ci peut ainsi déterminer la localisation d’un avion.

Pour le radar secondaire l’information part de l’avion. C’est lui qui indiquer toute une série d’informations sur son vol comme l’altitude, son numéro de vol, sa vitesse,… Les radars secondaires au sol ne font que capter l’information et interpréter avec l’aide des images des radars primaires.

Flightradar24 utilise l’information du radar secondaire. Il collecte l’information grâce à un réseau de stations d’écoutes gérées par des passionnés. L’information ne vient donc du contrôle aérien mais bien des avions eux-mêmes vu que Flightradar24 ne bénéficie pas des informations du radar primaire.

Cela fait qu’il n’est pas toujours 100 % fiables. Il se peut en effet que le transpondeur de l’avion ne fonctionne pas parfaitement ou que l’avion traverse une zone non couverte par le réseau de collecte de Flightradar24.

Flightradar24-numero-volTrouver un vol

Dans le cas de cet été particulier, nous pouvons utiliser Flightradar24 pour rassurer nos proches. En connaissant un numéro de vol il est possible de voir ou se trouve l’avion en temps réel.

Pour cela, rien de plus simple. En haut à gauche de l’écran se trouve un champ de recherche. On peut y rechercher plusieurs types de données mais ce qui nous intéresse maintenant est un vol particulier. Indiquez uniquement le numéro du vol.

Un résultat apparaît en dessous du champ de recherche. Cliquez dessus. Le site vous affiche ensuite une liste des vols des derniers jours pour ce numéro. Si c’est un vol quotidien il y a une ligne par jour. Si l’avion est déjà en vol il sera mis en évidence en vert. Une flèche sur la droite vous permet de retrouver l’avion sur la carte.

Liste des vols sur Flightradar24

Cliquer sur flèche au bout de la ligne en vert pour découvrir la position du vol et le trajet déjà parcouru. Mais ce n’est pas tout. La durée restante et l’heure estimée d’arrivée sont aussi indiquées. L’appareil est aussi identifié avec pour la plupart des compagnies commerciales une photo le représentant.

Flightradar24 localisation d'un avion

Petit bémol pour les vols traversant l’Amérique du nord : la position n’est pas en temps réel. Les données ne proviennent pas d »un réseau de récepteurs. Ils sont fournis directement par la FAA (l’administration de l’aviation américaine). Celle-ci ne délivre les positions qu’avec 5 minutes de retard.

Dans le même genre il existe aussi FlightAware aux USA qui utilise aussi les données de la FAA. Vu qu’il se limite à ces données, sa zone de confort se limite aux USA et au Canada.

On va encore me dire que la conclusion de cet article est bateau mais… bon vol !

 

12 réflexions au sujet de “Ce que les médias ne vous ont pas expliqué sur Flightradar24”

  1. Je viens de suivre le vol de mon beau père, l’application me dit qu’il atterri dans 2h a bruxelles, au départ de dubaï et moi je viens de recevoir un sms de mon beau père comme quoi le vol n’est pas parti du au brouillard…. Quid de la fiabilité de cette appli ?

    Répondre
    • Ou vous vous êtes trompé de vol ou votre beau père vous raconte des bêtises…. L’appli traque les radars des avion, donc si elle vous donne un départ, une trajectoire et un atterrissage l’avion est bien parti. (Pour qu’un vol ne parte pas de Dubai faut déjà un sacré brouillard au sol….)

      Répondre
    • Il doit y avoir un lien de désinscription dans la configuration du compte mais je ne n’ai pas de compte donc je ne sais pas répondre en détail.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.