Vous devez penser que je suis fou, que le soleil frappe trop fort pour l’instant ou encore que j’ai abusé de bonne bière belge. Rien de tout cela. Cette petite astuce je l’utilise souvent depuis que j’ai un iPhone. Le mode avion au bureau n’est pas une lubie mais bonne résolution qui est loin d’être inutile.

Avant de commencer à vous expliquer le pourquoi du comment, voici une petite question. Ou se trouve votre smartphone alors que vous travaillez ? Je parle du smartphone privé et pas celui que votre boss vous a affublé. Celui la doit rester prêt à sonner pour vous couper au mauvais moment sur une tâche ardue.

Une belle image de jet privé pour parler du mode avion sur un iPhone

Les réponses vont se concentrer sur ces trois choix

  • Dans votre sacoche
  • Dans votre manteau
  • Sur votre bureau

Et dans quelle position est-il utile ? Aucune ! Il consomme sa batterie alors que vous devez vous concentrez sur votre travail. Il n’hésite pas non plus à sonner, vibrer, biper à tout bout de champs.

L’urgence de quoi ?

La raison numéro 1 pour ne pas couper son smartphone au travail est qu’outre le fait d’être smart c’est aussi un (télé) phone. On doit être capable de vous appeler en toutes circonstances au cas où une urgence arriverait à votre maison, vos parents, vos enfants ou votre poisson rouge.

Un malheur n’arrive jamais qu’aux autres. C’est vrai. Mais on peut tout aussi bien vous joindre via la ligne fixe de votre entreprise. On peut aussi vous joindre via votre ligne directe. Si votre patron vos refus d’avoir des appels privé depuis votre poste, rien ne vous empêche d’en recevoir.

En y réfléchissant bien, l’excuse tombe. Vous pouvez maintenant commencer à réfléchir aux bienfaits de faire dormir votre smartphone pendant les heures de bureau. Par compte n’essayez pas d’inverser les rôles. Votre patron n’aimera pas vous voir en mode avion.

J’économise ma batterie

Cela va sans dire, si votre iPhone ne cherche pas à se connecter au réseau 3G ou WiFi, il consomme nettement moins. Cela ne signifie pas qu’il ne consomme rien en mode avion, mais c’est tout comme.

Attention quand même, certaines applications ne jouent pas le jeu. Moves, par exemple, est une application qui compte les nombres de pas que vous faites par jour. Elle n’a pas besoin d’être connectée à internet pour fonctionner. Le mode avion n’empêche pas cette application de consommer la puissance de votre batterie comme un glouton.

Il est difficile de faire une liste tant il existe des applications. Si votre iPhone perd facilement de la batterie alors qu’il est en mode avions, vous saurez qu’il y a un goinfre dans votre iPhone.

Je me concentre sur mon travail

Deuxième gros avantage, je ne suis pas distrait par ce smartphone qui traine sur la table. En mode avion il ne me sert à rien. Je ne suis pas plus perturbé par les vibrations ou bruits émis par les notifications.

D’une part, il n’est pas connecté ce qui signifie qu’il n’est plus possible de rapidement vérifier ses e-mails. Il faut quitte le mode avion puis attendre que votre smartphone se connecte au réseau. C’est diablement efficace. Vous allez peut-être le tenter deux ou trois fois mais l’épreuve aura vite fait de vous rebuter d’utiliser votre smartphone au travail.

D’autre part, vos collègues vont vous remercier de ne plus avoir d’interruptions intempestives. À l’époque des Nokia 3310, on aurait encore regardé avec amusement le GSM se diriger dangereusement vers le bord du bureau. Autre époque, autres mœurs, un smartphone au boulot doit rester discret.

Finalement, dans un plus ou moins rapproché Apple pourrait bien ajouter un mode boulot. Non ?