Après avoir conquis votre iPhone puis plus tard votre iPad, l’agenda « nouvelle génération » débarque sur votre bureau.

Fatigué l’apparence compliquée et désuète de votre agenda ? Désireux de retrouver l’apparence de frais découverte sur iPhone ou iPad ? Décidé de quitter définitivement Lotus notes ?

Désolé pour les derniers, Sunrise Calendar ne prend pas (encore ?) en compte les calendriers de Lotus Notes. Pour les autres, l’expérience Sunrise Calendar est maintenant complète.

Edit: Sunrise Calendar a été racheté par Microsoft et totalement intégré aux versions mobiles de Outlook. L’application n’est plus disponible actuellement mais beaucoup de ses idées sont maintenant reprise par les gestionnaires de calendrier.

Un manque enfin comblé

L’intérêt de Sunrise Calendar était de nous fournir un calendrier qui nous parle. Il ne vous affiche pas uniquement une liste d’activité mais vous les présente d’une manière fraîche et divertissante en ne se limitant pas à un seul calandrier.

De petites icônes rythme votre quotidien et vous ne risquez plus d’oublier l’anniversaire de vos amis ou en tout cas ceux qui sont sur Facebook. Certains dont moi sont sensibles à ces petites touches. Mais il peut aussi intégrer des données provenant de LinkedIn ou Foursquare.

Auparavant, il fallait jongler avec les applications mobiles et un calendrier tierce. La petite touche côtoyait une grande tache. Sunrise Calendar ne proposant pas de calendrier lui-même, il n’était pas possible de se passer de Google Agenda ou de votre agenda Outlook.

Plus encore, il n’était pas possible de voir sur PC (ou mac ne soyons pas sectaire) les anniversaires de nos amis Facebook ou encore les événements que nous avons accepté sur Facebook.

Le tout est maintenant réglé par l’apparition de cette version « bureau » de Sunrise Calendar.

C’est pour ta pomme Sunrise !

Ceux qui s’attendaient à avoir une application a télécharger et installer risquent d’être déçu. C’est une application web accessible par le site de Sunrise Calendar. Pas besoin de se réinscrire si vous êtes déjà un utilisateur assidu. L’application vous reconnaît après votre connexion avec Google ou Facebook.

La première impression est bonne mais sans grande surprise. L’application web est fortement inspirée des calendriers « classiques ». Google Agenda ou Lotus Notes ne semblent pas bien loin. Par contre il suffit de l’utiliser pour se rendre compte que ce n’est qu’une impression.

Tout tombe facilement sous la main (ou la souris) et on n’est pas perdu sous une avalanche d’options compliquées. Au risque de me faire des ennemis je dirais que Sunrise a mis du Mac dans notre PC.

Cela entraîne aussi que Sunrise version bureau ne doit pas être aussi impressionnant sur un Mac. On ne peut pas tout avoir messieurs (ou Mesdames) !

Mais vous allez me dire que l’application ne fonctionne pas hors connexion. Et bien, il existe aussi une extension Google Chrome qui permet de consulter vos calendriers sans connections internet. Elle est identique à l’application web.

 Allez vous croquer ?

L’application est toute nouvelle mais bien fonctionnelle alors pourquoi franchir le pas ?

Si vous êtes déjà un utilisateur de Sunrise sur votre tablette ou smartphone, n’hésitez pas à faire le pas. Les avantages des applications mobiles sont fidèlement reproduits sur l’application web. Il n’y manque rien. Mais du coup, il manque beaucoup à ses concurrents.

Pour les autres… C’est à voir. À mon sens un agenda électronique n’a de sens que s’il peut vous accompagner toute la journée. Le retrouver le matin ou le soir sur son PC ne va pas aider votre organisation.

Par contre si vous travaillez toute la journée sur ou pas loin de votre ordinateur cela pourrait être une alternative à Google Agenda et consort.

Sunrise Calendar vous rendra beaucoup de services et encore désolé pour les malheureux utilisateurs de Lotus Notes.