Cette été 2011 n’aura certainement pas été un bon millésime et Google Panda en rajoute une couche. Les culots se plaignent de la météo, les boursicoteurs se sont fait peur  la semaine dernière et certains webmasters vivent un très mauvais week-end du 15 aout.

Mais que c’est-il bien passé ce week-end ? Fin de la semaine dernière Google a mis en production son nouveau algorithme de recherche nommé Panda. Les recherches n’aboutissent dès lors plus nécessairement aux même résultats qu’en début de semaine. Encore une raison de laisser tomber cette mauvaise habitude du googleing décrite dans un précédent article.

Si l’on en parle, c’est que justement, Google a voulu frapper un grand coup en nettoyant les résultats de toute une série de requêtes. Celles-ci retournaient trop souvent des sites de moindre qualité au gout du géant de Mountain view. Pour faire simple, tout site intermédiaire entre Google et l’information souhaitée par l’internaute n’est plus souhaitée dans les résultat de recherche.

Et comment Google justifie un site bon ou mauvais ? En listant les questions ci dessous:

  • Les informations contenues dans cet article vous semblent-elles fiables ?
  • Cet article a-t-il été écrit par un expert ou une personne connaissant bien le sujet, ou bien ne donne-t-il que des informations superficielles ?
  • Le site contient-il des articles en double, qui se chevauchent ou se répètent sur un ou plusieurs sujets similaires, avec de légères variantes au niveau des mots clés ?
  • Auriez-vous suffisamment confiance en ce site pour lui communiquer les informations relatives à votre carte de paiement ?
  • Cet article contient-il des fautes d’orthographe, de style ou des faits inexacts ?
  • Le contenu proposé correspond-il aux centres d’intérêts réels des lecteurs ou bien n’est-il généré que dans le seul but d’améliorer le classement du site dans les résultats de recherche ?
  • L’article fournit-il des contenus, des informations, des recherches, des analyses ou des rapports originaux ?
  • La page offre-t-elle quelque chose en plus par rapport aux autres ?
  • Dans quelle mesure la qualité du contenu proposé est-elle contrôlée ?
  • L’article offre-t-il plusieurs points de vue sur ce qui s’est passé ?
  • Le site a-t-il une autorité reconnue dans le domaine abordé ?
  • Le contenu est-il produit en masse, récupéré auprès d’un grand nombre de sources externes ou encore étalé sur un vaste réseau de sites, ce qui fait que chaque page ou site ne fait pas l’objet d’un contrôle très poussé ?
  • L’article est-il soigné ou semble-t-il avoir été rédigé à la va-vite ?
  • Si vous aviez une question relative à un problème médical, feriez-vous confiance aux informations contenues sur ce site ?
  • Le nom de ce site vous évoque-t-il une autorité compétente ?
  • Cet article propose-t-il une description complète du sujet ?
  • Cet article propose-t-il une analyse poussée ou des informations ayant demandé un certain travail de réflexion ?
  • Est-ce le genre de page que vous aimeriez ajouter à vos favoris, partager avec un ami ou recommander ?
  • Cet article contient-il un nombre excessif d’annonces qui distraient le lecteur ou l’empêchent d’accéder au contenu principal ?
  • Pourriez-vous trouver cet article dans un magazine, une encyclopédie ou un livre en version papier ?
  • Les articles sont-ils inutiles, car trop courts, trop superficiels ou trop vagues ?
  • Les pages ont-elles ou non été produites avec beaucoup de soin et de rigueur ?
  • Les internautes qui accèdent à ce genre de pages ont-il des raisons de se plaindre ?

Source: Webmaster Help Forum – Google

Les spécialistes de Ranking metrics réalisent depuis vendredi des analyses sur plusieurs secteur ou mots clef sur Google. Le Panda à ainsi corrigé la position des pages de ciao.fr ou twenga.fr mais renforcé celles d’Amazon.

Les grand sites en général ne sont pas impactés. Google vous conduira toujours chez marmiton pour une recette de cuisine ou chez aufeminin pour un problème de cœur.

C’est un remise en question de plus pour les webmasters et les référenceurs s’annonce mais gageons qu’ils trouverons encore une manière de glisser leurs sites aux premières places de Google.