Une nouvelle version de Windows n’est pas un événement qui arrive tous les jours. Ce n’est pas non plus un événement qui excite les foules.

Et pourtant, la donne change cette année. Le fait qu’une mise à jour vers Windows 10 soit gratuite n’est peut-être pas anodin. Pourquoi refuser ?

L’article n’est pas fait pour juger du bienfait ou non de passer à Windows 10 mais plutôt de ses conséquences. Que se passera-t-il pour votre navigateur ?

Si ce logiciel était perdu parmi les autres il y a une dizaine d’années, il n’est pas rare aujourd’hui de n’utiliser presque essentiellement que ce logiciel. Si celui que vous utilisez n’est pas encore compatible avec Windows 10, c’est mal parti.

Internet Explorer

Commençons avec le cas le qui devrait être le plus facile: celui de Microsoft. Provenant de la même écurie que Windows, il était impensable qu’il ne soit pas compatible. Il sera là, mais pas pour cette raison qui nous semble évidente.

Microsoft lui prévoit une mort lente. C’est Edge, le nouveau navigateur de Microsoft, qui doit prendre la relève. Il sera l’égal des Chrome, Firefox ou encore Safari. Certains tests des versions beta lui attribuent des performances égales ou supérieures. Cela reste à confirmer sur l’ordinateur de monsieur et madame toulemonde.

Internet Explorer reste compatible à Windows 10 par soucis de comptabilité aux intranets et site Web internes aux entreprises qui ne supportent pas encore le Web moderne. À terme, si votre entreprise ne bouge pas, vous utiliserez deux navigateurs : un pour les pages interne et un autre pour le reste.

Firefox

Si le nouveau navigateur ne vous convainc pas de changer de crémerie, Firefox risque de vous faire attendre. En effet, si Firefox tourne sur Windows 10 ce n’est pas dans quelques bugs.

Le support officiel de Windows 10 ne sera disponible qu’à partir de Firefox 40 qui doit sortir le 11 août. Cette version inclura aussi un thème graphique modifié pour Windows 10.

Enfin, outre son navigateur « classique » Firefox développerait une application Windows10 utilisable sur PC ou smartphone. Le but est d’être présent partout comme Edge, son concurrent de Microsoft.

Google Chrome / Safari: en catimini

Aujourd’hui, Google Chrome et Safari fonctionnent sur des PC doté de Windows 10. Par contre, cela n’est pas encore supporté officiellement et rien n’indique quand cela sera le cas.

On ne peut pas imaginer que Google ou Appel auraient zappé un événement pareil. Peut-être ne souhaitent-ils pas participer à la fête en annonçant fièrement le support de Windows 10.

Comme pour Firefox il faudra attendre, mais pas moyen de savoir combien de temps.

Opera… Mini

Vous souvenez-vous encore d’Opera ? S’il est un des plus anciens navigateurs alternatifs (mais pas libre) en activité, son aura à quelque peu fané ces dernières années. Une seule exception à cette débâcle : les smartphones. Opéra Mini est devenu le fer de lance de la firme.

C’est cette version qui va apparaître sur Windows 10 tant pour smartphone, tablette que PC.

Et le reste de vos logiciels ?

L’exercice de recherche ne doit pas s’arrêter au navigateur, si important soit-il. Que penser de votre antivirus ? Votre client e-mail ou vos logiciels de retouche de photos sont-ils aussi compatibles pour Windows 10 ?

L’information n’est pas claire pour tous les logiciels et n’est pas toujours fourmis par des sites officiels. Le mieux n’est-il pas d’attendre que Windows 10 fasse ses maladies de jeunesses et de se l’offrir pour Noël ?