Avez-vous déjà rêvé que vos taches barbantes et répétitives soient automatisées ? Ce fut la réalité d’un informaticien américain. Selon lui toute tâche de plus de 90 secondes méritait d’être gérée par un programme informatique.

Sa journée était ainsi rythmée par des routines informatiques .

S’il n’était pas présent à une certaine heure le matin, SMS indiquait “Je ne me sens pas bien, je télé-travaille” à ses collègues.

S’il décidait quand même de se présenter au travail,  17 secondes après son arrivée (au moment où il se connecte au réseau de l’entreprise), un autre programme ordonnait à la machine à café de l’entreprise de préparer un café latté.

L’informaticien n’avait qu’à se présenter devant la machine pour prendre livraison de son café latté et bien chaud.

Enfin, s’il était encore au bureau tard le soir, un dernier programme envoyait un SMS à sa femme.

Vous aimeriez vivre la même vie ? Même sans être informaticien, il est possible d’automatiser certaines tâches.

Retour à la réalité

Par contre, bien d’autres automatisations sont possible via IFTTT.

If That, Then That pourrais se traduire par: Si cela arrive, fait cela. Le site propose une série de routines appelées “receipes” ou recettes en français.

IFTTT les classe dans deux grandes subdivisions:

  • les IF
  • les DO

Les IF sont des automatismes qui se démarrent d’eux même suite à un évènement prédéfini. Cela peut être un changement de température,  un risque de pluie ou encore le fait que vous arriviez ou quittiez un endroit précis.

Les DO sont des automatismes qui démarrent à votre initiative. Vous utilisez l’application “DO” sur votre smartphone pour activer l’une d’entre elle. Cela peut être augmenter le thermostat ou encore activer la machine à café.

Il est possible de se cuisiner ses propres recettes ou d’utiliser celles des autres. Je vous ai repris ici quelques idées de recettes qui pourraient vous intéresser. Certaines sont spécifiques aux réseaux sociaux, d’autres sont réservées à iOS (iPhone) ou Android. Toutes ne vous conviendront pas mais vous y trouverez certainement votre bonheur.

Penses bêtes météo

Parmi les premiers automatismes que vous allez tester figure certainement ceux liés aux prévisions météo.

Qui ne s’est pas réveillé un matin surpris par l’effet du gel sur ses plantes d’extérieur ? Quelqu’un aurait dû les rentrer.

Qui n’a pas pesté sous une averse d’avoir oublié son parapluie à la maison ? Quelqu’un aurait dû regarder la météo.

Ces deux situations peuvent être évitées par l’utilisation d’automatismes générés par IFTTT.

1 – N’oublie pas de rentrer les plantes

L’hiver n’est pas encore très prononcé cette année mais vous n’aimeriez pas oublier vos plantes dehors lors des premières gelées.

Une des recettes d’IFTTT permet d’être notifié sur son smartphone en fonction de la météo.  Si les températures risquent de descendre sous zéro lors de la nuit suivante, une notification vous indique les températures hautes et basses.

Cependant, l’application ne vas pas jusqu’à rentrer vos plantes. Elle ne vous avertis qu’une seule fois.

2 – N’oublie pas ton parapluie

Autre possibilité, une recette existe pour ne pas oublier son parapluie le maton. Elle génère une notification le matin sur votre smartphone pour vous indiquez qu’il y a un grand risque de pluie durant la journée.

Ces deux recettes fonctionnent de la même manière. Un des carneaux de IFTTT est le service météo de Yahoo. Plusieurs évènement générateur d’actions peuvent être utilisé sur ce canal.

Ces deux recettes se limitent à générer des notification sur l’application iPhone ou android d’IFTTT.

L’application iPhone de Yahoo Weather propose maintenant des notifications en cas de pluie imminente. Par contre,  elle n’avertis pas encore du gel nocturne possible.

Localisation et information

Vous aimeriez bien, comme notre informaticien, pouvoir envoyer un email ou un SMS si vous n’avez pas fait acte de présence au travail le matin.

Pas de chance pour vous: ce n’est pas encore possible. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas moyen d’avoir des automatismes liés a votre localisation.

IFTTT reconnait deux éléments déclencheurs. Il suffit pour cela d’installer l’application IF sur son smartphone et lui avoir donné accès aux données de localisation.

Les deux éléments déclencheurs sont le fait d’entrer ou de sortir d’une zone géographique. Celle-ci est préalablement délimitée lors de la création de la recette. Si vous souhaitez en bénéficier sur plusieurs lieux, il vous faudra créer une recette propre à chaque lieu.

Avertir de son arrivée

Maintenant, que peut-il se passer ? Les utilisateurs d’Android ont un léger avantage. Il leur est possible de faire envoyer des SMS par une recette d’IFTTT. Ce n’est pas le cas des utilisateurs d’iPhone ou d’iPad.

Utilisateur d’iPhone, Je n’ai pas pu tester l’envoi de SMS. Mais en pratique si vous entrez dans une zone (par exemple près de votre maison) vous pourriez envoyer un message à une personne (par exemple votre compagne, compagnon, parents,…) un message prédéterminé (j’arrive,  Met le four au thermostat 220, il y a moyen de passer pour manger ?).

Que les aficionados de la pomme n’arrentent pas de lire cet article. L’envoi d’SMS n’est pas le seul moyen de tirer profit de sa localisation.

Il est aussi possible d’envoyer un email ou un tweet pour avertir de sa présence ou de son arrivé prochaine.

Faire acte de présence

IFTTT peut détecter que vous êtes arrivé et que vous avez quitté une zone. Cela ne sert pas uniquement a envoyer des messages.

Il y a ainsi moyen de prouver sa présence. Un automatisme IF va, à chaque entrée ou départ de la zone, enregistrer une note dans un document Google Drive. Vous n’avez rien à faire. Il vous suffit juste de ne pas oublier votre smartphone.

Cela peut être utile dans diverses situations. Vous pouvez ainsi prouver vos heures de prestations à votre patron ou le facturer facilement à votre client.

Une fonction DO permet aussi cela. Il vous faut alors ouvrir l’application et appuyer sur le bouton de l’automatisme pour démarrer et terminer la plage de travail.

Donnez des ordres à sa maison

Enfin, j’ai gardé le meilleur pour la fin. Votre localisation peut aussi servir à à préparer votre arrivée chez vous.

Plusieurs marques de domotiques ont des carneaux sur IFTTT. C’est le cas de WeMo de Belkin. Cette société a développé des interrupteurs ou objets connectés. Ils peuvent recevoir des ordres d’automatismes créés par IFTTT.

Dès lors, vous pouvez allumer toutes vos lampes à votre arrivée ou bien les éteindre à votre départ. Le même principe peut s’appliquer à tout appareil connecté à un des interrupteurs WeMo.

Aux USA, l’idée plus développée encore. Belkin vent des appareils ménagers connectés avec la technologie WeMo. Il est alors possible de lancer une machine à café ou un chauffage d’appoint à distance.

Dans un autre registre, le thermostat Nest peut aussi recevoir des ordres même si cela fait double emplois avec les fonctions natives de l’application Nest.

La lumière réagit

Nous n’avons pas fait le tour de la maison. Les lampes Phillips HUE peuvent elles aussi réagir aux ordres de vos recettes.

En fonction de votre localisation elles peuvent s’allumer ou s’éteindre. En fonction de la météo elle peut modifier l’ambiance (plus chaude en cas de gel ou plus claire en cas de pluie). A une certaine heure elle peut devenir bleue et tamisée.

Beaucoup de réglages sont possibles. Il faut passer un peu de temps pour en profiter longtemps par la suite.

Réseaux sociaux et pas laborieux

Attaquons nous maintenant à ce monde qui n’est pas réel. Les réseaux sociaux peuvent être une perte de temps.

Je vous préviens d’avance. Il n’existe pas d’automatisme qui like automatiquement toutes les photos de chats  qui peuplent votre flux Facebook. Je ne cherche pas non plus pour les bébés et les chiens. Cela n’existe pas (encore ?)

Sauvegarde de photos

Vous avez plein de photos sur Facebook, Instagram et consort ? Avez-vous pensé à faire des copies en dehors de ces sites ? Sont-elles en sécurité ?

La réponse est trop souvent non. Hors, de plus en plus, les photos postées sur les réseaux sociaux le sont via un smartphone fait. Celui-ci nous sert d’appareil photo et nous permet de les partager instantanément.

Mais où sont-elles stockées ? Elles le sont uniquement sur votre smartphone et sur le réseau social. Ce dernier peut supprimer vos photos pour une raison ou pour un autre. Votre smartphone, lui, peut être volé, cassé ou que sais-je.

Des recettes IFTTT pour sauvegarder ces photos. Cela se fait sur un service cloud (Dropbox, Google Drive, Amazon Cloud drive,…) ou dans un email à vous-même.

Vous allez me dire que votre cloud le fait déjà tout seul. Certes, mais prend-il aussi en comptes les versions recadrés et auxquelles vous avez appliqué un filtre ?

Mieux encore, IFTTT peut sauvegarder toutes les photos dans lesquelles vous êtes tagué sur Facebook. Même si l’auteur supprime la photo originale, une copie se trouver dans votre cloud.

Un profil, plusieurs réseaux sociaux

En parlant de photos, intéressons-nous à celle de votre profil. Vous la modifier régulièrement sur Facebook. Mais, faites-vous de mêmes pour les autres réseaux (Instagram, Twitter, Tumblr,…) sur lesquels vous avez un compte ?

Une recette IFTTT le faire pour vous. Visiblement, elle n’est pas très utilisée. Sinon, nous aurions eu une floraison de drapeaux français sur Twitter il y a quelques semaines

Enfin, cette solution de facilité n’est pas la panacée. En effet, il n’existe pas de taille commune pour les photos de profil. Chaque réseau social à sa propre mesure. L’automatisme peut marcher pour un compte privé mais j’hésiterai quand même avant de faire de même pour un compte professionnel.

Et Zapier tu en parles ?

Afin que cet article soit complet, il me faut parler du “coururent” de IFTTT. Ce dernier n’était le seul sur le marché. Une autre start-up propose le même genre d’automatisme.

Dans un sens, Zapier est bien plus puissant qu’IFTTT. C’est surtout vrais quant au nombre de canaux. Bon nombre d’applications professionnelles sont connectées entre elles par Zapier.

C’est bien là ou IFTTT se démarque. Si Zapier est très pro dans sa communication et ses services, IFTTT est plus proche la vie de tous les jours. Cela de traduit entre autre par une grande présence de la domotique dans les canaux proposés.

Enfin, Zapier ne propose toujours pas d’automatismes lié à votre localisation via votre smartphone. Une bonne partie des idées listées dessus sont ainsi impossible via Zapier.

Ceci dit, nous ne sommes qu’au début d’une évolution. Si vous ne les utilisez pas encore, garder ces deux services à l’œil car ils pourraient encore vous surprendre à l’avenir.